27/10/2007

 

 

Gênes

Les disputes font partie des cycles amoureux, même si elles mênent parfois à leur perte..
Après une plongée éprouvante dans les bas fonds gênois, on débouche sur la Via Garibaldi qui mènent à la piazza du même nom.
De l'autre côté de la piazza, une autre place dont j'oublie le nom.
Je pose mon moelleux postérieur fatigué à même le trottoir.
 J. peste  et accuse Gênes d'être infecte comme ville et ne lui trouve aucune circonstance atténuante..
Je la trouve sévère.
Je me suis dit que ce jeune couple digérait une dispute...
trois minutes, après que j'ai volé cette image, ils se sont mis à se disputer.. peut être bien pour la deuxième fois.
Moralité, une dispute mal vidée, c'est comme le facteur, ça sonne toujours deux fois...

 

14:32 Écrit par Bedwyr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ET VOILÀ... Et voilà pourquoi je n'aime pas le couple...

Écrit par : BELTANE | 29/10/2007

Les commentaires sont fermés.