17/11/2007

Peuple de la nuit

David, il est comme ça.
Parfois heureux, parfois très heureux..
Jamais down.
Ca doit être affreux à vivre mais il cache superbement son jeu, passant des journées entières à vivre sur un petit nuage blanc..
Un pur incorruptible.
Ses malheurs, il les raconte d'une voie monocorde comme on relaterait une ancienne histoire oubliée.
Il vient plus souvent depuis que J est là.
Je découvre que le fantasme de la fille tropicale est plus fort que je ne pensais... mes chers amis font plus facilement halte depuis qu'elle est là..
Mais je veille chaleureusement en distribuant à grandes brassées, de bien méchants commentaires..
Là, notre David a fait chou blanc.
Personne ne lui a dit que soeu-soeur est allée voir 99 francs (quelle idée hein?) au Churchill.
Ne pouvant cacher sa déception il a dû faire contre mauvaise fortune  bon coeur, et se taper une projection des images foireuses que j'ai ramenées de Luzerne .. le tout néanmoins arrosé du sublimissime "In the heart of the Moon".
Il est en extase pour pas grand chose, mais là je sens le grand trip..
L'excellent vin (Chevalier de Rhodes 2005, pas 2004) n'a rien arrangé et quand la projection a fini, je pense qu'il était prêt à faire l'amour à n'importe quoi.. ou à n'importe qui..
J'ai dû faire la grosse voix, de temps en temps,  pour pas qu'il me saute dessus... et en prétextant une grosse fatigue je l'ai mis à la porte sans autre forme de procès..

02:42 Écrit par Bedwyr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.