18/12/2007

Bistouri et scalpel

Un cabinet dentaire est un endroit froid, clinique et malheureusement dotée d'une charge émotionnelle hautement négative.
C'est pas à franchement parler, le coeur du lotus..
L'endroit où on se sent bien et où on aimerait retourner...
Ici, dans les beaux quartiers européens de Bruxelles, rien n'est trop beau pour prendre les heureux euros de nos lovely eurofonctionnaires..
Partant, le cabinet du Docteur M. est vraiment agréable.
Une poitrine tellement plate qu'on aurait dit, Justine Henin à ses débuts.. et des canines pointues qui donnent un aspect carnassier..
Si c'est pour souffrir, autant souffrir entre les mains d'une gente dame...
Fut-elle l'antithèse de miss Mons..
Chouette cabinet.
Des sièges design, des murs patinés en tadelac, des objets décoratifs choisis avec un summum de goût affiné..
Le genre tu sais de suite que ton portefeuille va grincer à l'addition.
Je suis ici sur reco de L. une secrétaire au Praesidium qui par ailleurs veut me faire travailler pour l'Europe...
Pour le dire tout net et pour parodier un auteur français médiocre "quand je n'aurai plus qu'une paire de fesses pour penser, j'irai l'asseoir à".. l'Europe..
Je ne cautionne pas du tout cette vie scandaleuse de gens surpayés pour faire comme dit l'autre zouave, le minimum minimorum.. et dont le seul véritable apport est d'être une manne sexuelle bon prix, pour les jeunes chic-choc-chèques bruxellois.... Et pour les autres d'ailleurs, tant rien n'est plus facile que de coucher une fille de l'Europe..
Bon je m'égare comme dab...
Donc je suis là, disais-je pour ma dent de sagesse..
Pour toper ma liste de malheurs cuvée 2007..
2007 aura été une année de souffrance, comme 2006 et 2005...
J'exagère certainement parce que j'ai eu aussi d'excellents moments mais vous connaissez certainement ma propension à dramatiser comme une fille...
Une heure trente de torture entre les mains de l'infâme M et de son assistante.
On m'a introduit tous les produits imaginables en bouche..
Des trucs en métal froid aux nombreuses piqouzes..
Le pire étant de ne pas bouger la langue..
En fin de compte je ne sentais plus, ma langue, ma bouche, mais aussi toute ma tête.
C'est beau la vie.
Quand je suis rentré ici je sifflotais à la vue de la pharmacienne d'à côté qui a tourné la tête à mon passage (ben c'est gai de savoir que ma nouvelle veste tirant sur un affreux mauve attire les regards.) .. Et j'en sors  complètement groggy...
Je vous jure que je ne sais pas combien j'ai payé..
Je la revois encore me prendre ma carte bancaire prestement des mains et m'ordonnant de faire mon code..
C'est uniquement à ce moment que j'ai remarqué le petit bouton en dessous de son oreille droite..
On va encore me dire que je suis fétichiste mais c'est là un signe clair d'une intense activité sexuelle...

14:01 Écrit par Bedwyr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/12/2007

Age of assassins

- Tu me voitures??
C'est tout S. ça.
C'est une pro du néologisme.
Algérienne, plutôt bien dans sa peau et une langue extrêmement agile et pendue…
Quand une dame vous propose si gentiment sa compagnie pour un trajet de 100 kilomètres, c'est assez difficile de biaiser.
Même si vous savez qu'il faudra un petit détour par Auderghem pour la rechercher.
Elle a un formidable "maintien de corps" qui ne vous autorise pas à hésiter …
En vérité, ce maintien de corps est ce qu’elle a de plus intéressant..  
Personne ne vous croira si vous dites qu’elle a deux enfants de 14 et 16 ans, tant sa plastique est irréprochable et bourrée de magnétisme..
J'arrive pourtant en traînant une méchante humeur..
Le temps de ramasser les cd qui traînaient sur le siège passager, elle y pose des fesses qu’on devine bien fermes..
Ce serait le comble qu’elle me les écrase.. pour une fille dont les goûts musicaux n'ont pas quitté le mésozoïque...
Comme je suis bon prince, je sors "What the toll tells" de Two Gallants (tant pis pour vous si vous avez raté leur concert à l'Orangerie du bota, début nov...).
La veinarde, elle va avoir du bon son dans les oreilles..
Sitôt installée, elle a commencé une diarrhée verbale, qui tient du scandale acoustique, sur les derniers moments forts de sa vie...
Par civilité j'avais demandé: « raconte moi tout »... (c’est la phrase piège quand je souhaite qu’on m’écoute moi… ouais je suis un peu tordu)
Je hochais la tête de temps en temps  et histoire de lui tenir sa flamme, je posais une  question anodine tout en chantant dans ma tête...
La circulation est fluide et la chaussée… même pas détrempée.
Juste un peu de vent.
C’est du velours
la nuit est belle.
A Leuven, Age of Assassins..
J'écoute l'album en désordre (comme presque toujours..)
Au niveau de Tienen, je n'y tenais plus .. j'ai commencé par chanter tout doucement Steady rolling.
L'autre parlait toujours..
J'avais l'impression d'avoir un fantôme à mes côtés.
Vers Crisnée, Long summer day...
J'entre en transe.
- Tiens, ça a été rapide, qu'elle dit.
Mon cul que ça été rapide!!
Qu'on ne vienne plus me dire que ce n'est pas faisable en dessous de 35 minutes..
Et si vous n’avez pas de BMW, ben changez de voiture…
(c'est si facile de frimer avec la voiture d'un autre..)

20:09 Écrit par Bedwyr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/12/2007

Crow Jane

Il est environ 3h du mat.
Toutes les personnes honnêtes sont au lit.
J’avais une insomnie de « quelqu’un à la conscience trouble ».
J’erre dans le centre de Liège.
Ca me ramène en arrière quand je faisais des reportages sur la nuit en tant qu’étudiant.
De sacrés bons moments où je faisais des rencontres franchement savoureuses dans les cafés.
Ses nuits, également passées dans la solitude des ruelles sombres, à slamer avec mes pensées, ont forgé une grande partie de mon sens téméraire..
Et tout le monde est d’accord que j’ai des cojones correctement  dressées.
Enfin pas toujours devant les filles qui sont, comme tout le monde le sait, le point le plus faible d’un homme normalement activé....
Un adage italien assume qu’on est mort quand on a plus que des souvenirs à partager…
Je suis probablement une sorte de mort-vivant, puisque je n’ai pour la plupart que des souvenirs à, ici, vous livrer… Il faudra malheureusement vous en contenter.
Il semble par ailleurs, que dans notre famille il y en a toujours un qui crève à un jeune âge.
Ma mère est morte jeune après tout. Et mon grand père également…(à 38 ans)
J’ai toujours pensé que cette sombre prédiction était  mon lot.…
Pê pour ça que j’ai jamais eu vraiment peur de mourir.
A y penser même pendant les situations de danger extrêmes j’ai toujours été calme (Applause hein, pcq j’en ai connu quelques unes..).
Je me retrouve donc sur la passerelle de Saucy, seul.
D’un côté la Meuse, de l’autre ... la Meuse.
Les liégeois connaissent.
C’est à mon avis l’un des endroits les plus magiques de Liège.
Enfin quand il n’y a pas la grosse foule. 
Je contemple le mince filet de lune.
Je le déguste avec amour en contemplant les eaux glacées de la Meuse quelques mètres plus bas.
Je me suis dit que des mondes s’agitaient certainement sous l’eau..
Après les dernières émotions fortes, je me console et me reconstruit comme je peux..
- ne sautez pas.
 ???
J’ai mis du temps avant de comprendre.
La dame a dû penser que je voulais me suicider..
Comment lui expliquer qu’en fait j’étais en en train de revivre doucement ??
- Fichez-moi la paix !!
Et je suis parti en direction d’Outremeuse.
Je suppose qu’elle doit être convaincue à l’heure actuelle d’avoir sauvé une vie.
Quelle conne !!
Comme s’il y avait encore quelque chose à sauver chez moi..

17:27 Écrit par Bedwyr dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |